?> Vu par Chantal Bourry
* * *

Search

Nous agissons comme contrôle qualité externe et incorruptible.
Chacun peut nous faire des remontrances. Le devoir de résipiscence s'applique à tous.
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
septembre 20, 2017, 03:01:59

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

2 Invités, 0 Membres

Auteur Sujet: Vu par Chantal Bourry  (Lu 7040 fois)

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 804
Vu par Chantal Bourry
« le: avril 07, 2007, 12:12:02 »
http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/doc-132.pdf page 27/34.

Citer
JOËL STERNHEIMER ET LES ONDES
Jean-Marie Pelt déplore dans son ouvrage ‘Plantes et aliments transgéniques’ que « le
génie génétique ignore superbement l’aspect ondulatoire de la matière, si caractéristique de la
physique quantique, pour ne s’attacher qu’à son aspect corpusculaire. Une amputation dont il
pourrait un jour avoir à se repentir ! ».
Joël Sternheimer a obtenu pour ses découvertes un brevet européen. Il a montré
que la matière émet des vibrations et en particulier la matière biologique, et que, lorsqu’on
sait lire ces vibrations, on s’aperçoit que c’est comme une symphonie. Il appelle le gène
introduit une fausse note. Il dit que lorsqu’on introduit une fausse note, ou bien on la
rattrape si on peut car la nature a capacité de régulation, ou bien alors le concert est raté.
Si on rate tout, cela veut dire qu’on a cassé l’harmonie fondamentale avec des
conséquences imprévisibles.
Quelque part en Afrique, des Africains font pousser des tomates qui résistent
mieux à la sécheresse grâce à la « musique » d’une protéine « anti-sécheresse ». Les
rendements vérifiables et reproductibles sont améliorés par un « facteur 20 » vis-à-vis de
ceux des lots témoins non traités. Résultats remarquables.
Explication : Chaque acide aminé composant la séquence d’une protéine émet un
signal de nature quantique, une « onde d’échelle », ce signal correspond à une fréquence
précise. Il est possible de transposer cette fréquence dans le spectre des fréquences de la
bande musicale. En rejouant la « mélodie » associée à une protéine spécifique, on peut soit
stimuler, soit inhiber sa biosynthèse. De nombreuses applications sont possibles, tant aux
niveaux thérapeutiques que pour la stimulation de la croissance des plantes.

Objectifs louables et sympathiques.
Le seul problème qui nous occupe en ces lieux, est l'existence éventuelle de ces prétendues "ondes d'échelle", et leurs fréquences prétendues.

Pour d'autres examinateurs critiques, on s'intéressera au caractère soigneusement invérifiable de l'affirmation "quelque part en Afrique. Des africains...". Hélas, l'Afrique est dans une situation où la corruptibilité est endémique, et largement exploitée. C'est si facile de faire passer le message "Et que les résultats soient ce qu'ils doivent être, hein ! A cette condition, nous continuerons à vous subventionner !"
« Modifié: avril 07, 2007, 10:27:34 by Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

chantal16

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #1 le: octobre 18, 2010, 02:24:01 »
Joël STERNHEIMER a non seulement des connaissances, mais il a l'esprit ouvert et indépendant.
Il est Docteur en Physique, diplômé de l'Université de Princeton.
Chercheur, il a déposé en 1992 un brevet sur la stimulation de la croissance des plantes par des séquences musicales.
Il a obtenu le prix Philips en 1999.
Jean-Marie PELT mentionne ses recherches dans son ouvrage "Les langages secrets de la nature".
Sans obligatoirement prendre pour vraies ses idées, ne peut-on les écouter, au lieu de les écarter vite fait en criant à l'imposture ?

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 804
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #2 le: octobre 18, 2010, 02:54:50 »
Bonjour Chantal (Bourry je présume) et merci de participer au débat contradictoire.
Nous, certes nous instruisons à charge, après avoir déjà constaté que le dossier est écrasant.
La défense est ouverte et garantie.
Je vous encourage à consulter la Note à l'Académie des Sciences qui sert à couvrir le tout, http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,4.0.html et la technique d'hypnose employée là par votre grand homme.

Ce site est né du courriel d'intimidation adressé par le grand frère, lisible ci-contre.
Je vous encourage à consulter les documents http://www.marianne2.fr/attachment/62237/ et
http://www.marianne2.fr/attachment/62238/ concernant les protégés du dit grand frère.
« Modifié: octobre 18, 2010, 02:57:26 by Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

Oldcola

  • Sauvegardeurs
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 10
    • Coffee and Sci(ence)
Re : Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #3 le: octobre 18, 2010, 09:16:25 »
Bonsoir Chantal,
Je viens de relire rapidement les descriptifs et les revendications des deux brevets de Sternheimer.

Il a obtenu le prix Philips en 1999.
[…]
Sans obligatoirement prendre pour vraies ses idées, ne peut-on les écouter, au lieu de les écarter vite fait en criant à l'imposture ?
Savez-vous à quel sujet il a obtenu le prix Philips ? Je n'ai pas su trouver rapidement une source sur le Net pour me renseigner à ce sujet.
De même, je n'ai pas su trouver des publications donnant les résultats d'expérimentation des techniques couvertes par le brevet d'invention WO9324645 : METHOD FOR THE EPIGENETIC REGULATION OF PROTEIN BIOSYNTHESIS BY SCALE RESONANCE Encore moins des résultats obtenus indépendamment de Sternheimer donc.

Il est difficile d'écouter ce qui n'est pas dit.
Loin de moi l'idée qu'une publication das une revue scientifique avec comité de lecture puisse être suffisante pour affirmer la réalité d'une théorie, j'ai eu à faire avec une invited review par un physicien d'une qualité chiotte il n'y a pas très longtemps. Mais ça serait un minimum syndical par quoi commencer.

Merci de me filer un p'tit coup de main. Les quantum flapdoodles sont fort amusants.

OC

chantal16

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #4 le: octobre 19, 2010, 09:14:59 »
Bonjour,
Joël Sternheimer... Je ne connais pas cet homme personnellement, pas plus que vous d'ailleurs, je pense...
N'a-t-on pas le droit de faire référence aux idées de quelqu'un, dès lors qu'il ne semble pas louable ? Pourquoi ses études, indépendamment de l'homme, seraient-elles a priorii inintéressantes ?
Je mentionne brièvement son idée en fin d'ouvrage. C'est juste une porte ouverte pour montrer, comme le font si bien Jean-Marie Pelt ou Gilles-Eric Séralini, qu'en matière scientifique, il faut garder l'esprit humble, sans croire tout connaître...
Oui, il faut se méfier, oui il faut être prudent dans les idées qu'avancent les uns et les autres. Mais ce n'est pas en s'acharnant sur quelqu'un qu'on fait avancer les choses.
Cordialement,
CB

Oldcola

  • Sauvegardeurs
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 10
    • Coffee and Sci(ence)
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #5 le: octobre 19, 2010, 11:51:34 »
Chantal,
Il n'y aucune raison de connaître l'auteur d'une théorie pour pouvoir former une opinion sur la théorie elle même.
Il n'y a aucune raison de prendre au sérieux une théorie non soutenue par des observations (passives ou expérimentales, le deuxième genre étant de facto ce que l'on attendrait) la soutenant. Il y a tellement d'idées qui sont là dehors qu'il faut bien avoir un critère de sélection pour éviter de perdre son temps.
L'idée vous plait ? OK, moi ce sont les nems au poulet qui me plaisent. Des petits détails comme ceux là nous permettent de nous connaître mieux et ça peut être agréable, mais nous ne sommes pas sur un forum de rencontres.
Si vous souhaitez soutenir une théorie, et une qui a trait au vivant qui m'intéresse professionnellement, il serait préférable de m'aider à comprendre avec l'évidence permettant de la soutenir et non pas avec un discours sur l'humilité du chercheur. J'avoue que la curiosité pour le prix Philips peut paraître déplacée, mais j'espérais avoir un aperçu de l'expertise de Sternheimer. Par contre ma curiosité pour les données expérimentales et la méthodologie d'analyse utilisée devrait être satisfaite si vous souhaitez continuer cette discussion.
D'autant plus que vous évoquez Seralini comme exemple et que j'ai eu à suivre de près la débâcle de ses analyses statistiques au sujet des OGM. Pathétique.

Je garde un oeil sur ce fil de discussion en espérant que vous pourrez fournir des éléments plus solides qu'une ouverture d'esprit qui risque de vous exposer à toutes les niaiseries qui passent.

OC






Typos corrigées.
« Modifié: octobre 19, 2010, 12:07:45 by Jacques »
OC

chantal16

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #6 le: octobre 19, 2010, 09:26:37 »
Bonjour Coldcola,
N'est-ce pas vous l'imposteur, qui prétendez tout connaître, et jugez à tout va ?
Gilles-Eric Séralini est un Professeur de renom, spécialiste en biologie moléculaire, auteur de plusieurs livres. Quelle hargne avez-vous à attaquer ainsi les uns et les autres !
Savez-vous qu'on ne trouve pas tout sur la toile, comme vous paraissez le croire ? Et que ce qu'on y trouve n'est pas forcément fiable ;)
Si pour vous, humilité et ouverture d'esprit ne sont que fadaises, je préfère terminer là cet échange de propos, et me tourner vers plus d'intelligence et de positivité (que vous appellerez, bien sûr, niaiserie...:)
Mes salutations distinguées,
CB




Celle-là, il fallait la faire : traiter Old Cola d'imposteur, et qui plus est au nom de Joël Sternheimer...
Maintenant qu'elle est faite, on va la conserver précieusement au Musée des horreurs.
Sûr qu'avec ça, les ménagères-de-moins-de-cinquante-ans-dont-le-temps-de-disponibilité-de-cerveau est réduit, seront bien gardées...

N'espérez pas maintenir ce mode d'insultes et d'insinuations sans encourir des sanctions.

Je vous rappelle la charte des débats :
http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,8.msg145.html#msg145
Vous avez le droit de prouver que l'autre ment, ou se trompe, ou ne respecte pas les règles de base d'une méthode d'enquête, ou les règles de base de la logique. Vous avez le droit de contester sa compétence sur le point en débat, et le fardeau de la preuve est alors à votre charge.

L'administrateur.
« Modifié: octobre 20, 2010, 11:11:05 by Jacques »

Oldcola

  • Sauvegardeurs
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 10
    • Coffee and Sci(ence)
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #7 le: octobre 20, 2010, 07:52:22 »
Chantal,
Je vous demande des informations pour apprendre et mieux pouvoir évaluer les assertions de Sternheimer et vous me dites que je "sais tout" ?
En admettant que Seralini soit un 'grand' biologiste moléculaire, est-ce que ça le rend infaillible et immun aux erreurs induits par une idéologie ?
Ignorez vous que l'évaluation par les pairs est la regle en sciences, évaluation qui ne nécessite aucune harne, juste de la technicité, et qu'elle est la base de l'évolution des connaissance ? Ignorez vous que l'essentiel du travail scientifique consiste justement à essayer d'invalider les hypothèses formulées, qu'elles soient ses propres ou celles des collègues ?

En tant qu'outsider vous avez peut-être une vision édulcorée par le romantisme du "comment ca marche". Autant la passion pour soutenir un modèle est nécessaire, autant le travail acharné pour essayer de le 'casser' l'est également.

Si vous avez les éléments qui me manquent, les résultats des travaux de Sternheimer publiés dans l'un ou l'autre journal scientifique, ca serait gentil de nous les fournir. Sinon effectivement la discussion resterait stérile et je me rangerais à votre avis, inutile de la poursuivre.
OC

heyman92

  • Suspects
  • Newbie
  • *
  • Messages: 2
Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #8 le: novembre 19, 2010, 06:20:14 »
Mais vous allez vous taire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Chantal a raison les travaux de Sternheimer sont vérifier et véridiques !!!!!!!

Oldcola

  • Sauvegardeurs
  • Newbie
  • *****
  • Messages: 10
    • Coffee and Sci(ence)
Re : Re : Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #9 le: novembre 19, 2010, 07:40:22 »
Contenu lourdement ordurier, censuré par l'administrateur.

Tu n'espères pas qu'on te prenne au sérieux quand même ;-)
« Modifié: novembre 19, 2010, 08:25:46 by Jacques »
OC

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 804
DÉPLACÉ: Re : Vu par Chantal Bourry
« Réponse #10 le: novembre 19, 2010, 08:20:22 »
Le second message, particulièrement ordurier, du pseudo "Heyman92" a été déplacé vers La prison des bagarreurs.

http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?topic=260.0
L'auteur est banni pour deux mois, jusqu'au 19 janvier 2011.
On peut se demander pourquoi pas le bannissement définitif, mais on peut lui faire confiance pour nous donner de nouvelles raisons dans deux mois.

Je rappelle que la charte des débats que je me suis engagé à faire respecter est à http://deonto-ethics.org/impostures/index.php/topic,8.msg145.html#msg145.
Par ailleurs, en s'inscrivant, vous avez souscrit un engagement contraignant, qui est largement violé par "Heyman92".


Ajout du 14 mars 2011 :
"Heyman92" ne s'est pas reconnecté ici depuis sa première connexion, du 19 novembre 2010. Si d'aventure il se reconnecte un jour, il aura la surprise de constater que ses permissions sont réduites, au grade de "suspect", et qu'il est restreint à un maximum de deux messages privés - comme les plus précoces des spammeurs, avant que je devienne plus restrictif devant leur montée en puissance. Tant qu'il n'aura pas rectifié son adresse mail d'une façon qui cesse d'être ordurière, et présenté des excuses, il demeurera au grade de "suspect".
« Modifié: mars 14, 2011, 11:58:31 by Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 49
  • Latest: cybermax
Stats
  • Total des messages: 804
  • Total des sujets: 326
  • Online Today: 2
  • Online Ever: 57
  • (octobre 09, 2014, 06:30:06)
Membres en ligne
Users: 0
Guests: 2
Total: 2