?> Florian replié sur le réduit-Encelade :
* * *

Search

Nous agissons comme contrôle qualité externe et incorruptible.
Chacun peut nous faire des remontrances. Le devoir de résipiscence s'applique à tous.
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
août 18, 2017, 10:18:11

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

1 Invité, 0 Membres

Auteur Sujet: Florian replié sur le réduit-Encelade :  (Lu 1928 fois)

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 804
Florian replié sur le réduit-Encelade :
« le: février 21, 2010, 05:42:37 »
Je n'ai pas recueilli les dernières perles de Florian, polarisé sur une "expansion d'Encelade".
Encelade est un satellite de Saturne :
http://www.cosmovisions.com/Encelade.htm
Mais voici le résumé fait par C.E. :
Citer
On Feb 21, 10:54 am, Herve Autret <aut...@alussinan.org> wrote:
>> > > Non. Vous sous-entendez que cette théorie ne tiens pas pour acquis la
>> > > conservation de masse et d'énergie.
> >
> > Je me suis mal exprimé. Si le résumé de l'article utilise plusieurs fois
> > des termes faisant référence à un recyclage des matérieux mais pas une
> > fois le mot extension, ça m'étonnerait fortement que le corps de l'article
> > soit consacré  à l'"extension tectonique".
> >
>> > > Ce qui est faux et suggère que vous ne la connaissez que très
>> > > superficiellement.
> >
Clair, quelle ignorance!...le mécanisme à la base de l'expansion,
c'est pas juste un mécanisme inconnu-et-inobservé-mais-ça-ne-veut-pas-
dire-que-c'est-impossible. Les spécialistes du sujet ont pu démontrer,
par application des principes physiques fondamentaux du "faut pas
*que* déconner quand même" et du "c'est pas cher, pourquoi se
priver?", que c'est un mécanisme inconnu-inobservé-mais-ça-ne-veut-pas-
dire-que-c'est-impossible ET qui conserve la masse,l'energie, la
quantité de mouvement et tout le tralala.
Il y a donc quelque chose de massif, qui se balade dans l'espace
environnant, capable de multiplier la masse de la Terre par 8 en 200
millions d'années, et qui lui apporte encore maintenant dans les 1013
tonnes de matière chaque année. Et si tu veux savoir pourquoi cette
masse baladeuse ne semble pas influer par exemple sur la trajectoire
des corps visibles du système solaire, c'est bien simple: c'est due à
un mécanisme compensatoire, inconnu et inobservé mais-ça-ne-veut-pas-
dire-que-c'est-impossible. Et qui conserve l'énergie aussi, s'il le
faut.

> > Vous dites si je me trompe, mais je ne crois pas que ce soit vraiment une
> > théorie scientifique.
> > Si une propriété de la matière avait comme conséquence une possible
> > inflation des astres dans les proportions que vous indiquez (de l'ordre
> > du cm/an), il faudrait peut-être s'y intéresser. Mais je pense
> > que c'est le contraire : on pose l'extension, puis après on dit que
> > l'ensemble des lois physiques qui la rendraient possible doit exister.
C'est l'idée, mais un poil plus compliqué. Pour schématiser, il faut
déduire des lois physiques connues actuelles (par exemple, effet du
magnétisme et des inversions de pôle sur des roches en fusion,
datation via les conséquences de la radioactivité,etc) que le plancher
océanique actuel a été créé en continue sur les derniers 200 millions
d'années, des lois pipo-physiques connues actuelles (par exemple, la
loi du "si ca marche pour un chou à la créme, ça marche aussi en
tectonique", celle du "c'est la partie qui se déforme qui est
active",  et le cranko-principe "si les données ne montrent pas
ça,c'est que les données sont fausses" (oui,nan parce que sinon il
faudrait par exemple prendre en comptent les données GPS montrant que
le sud de l'Inde et la Russie se rapprochent, ou que la plaque
Pacifique et la Chine font de même)) que l'expansion back-arc
compensent amplement les destructions de surface océanique dans les
zones dites de subduction, du principe crankeste du "c'est lui ou moi"
qu'il n'y a pas d'explication alternative possible (genre dissolution
progressive de la surface océanique au fur et a mesure qu'elle
vieillit, par un mécanisme physique inconnu-et-inobservé-mais-ça-ne-
veut-pas-dire-que-c'est-impossible), on déduit ensuite des lois
physiques connues actuelles de conservations de la matière et de
géométrie de l'espace-temps que s'il y a création sans destruction,
c'est que la taille de la Terre augmente, des lois actuelles connues
de la gravitation que si la masse de la Terre était restée constante,
la gravité à la surface aurait été beaucoup plus forte, ce qui est
incompatible avec les lois actuelles connues de résistance des
matériaux appliquées aux fossiles d'animaux de ces époques, et donc
que la masse de la Terre a augmentée en parallèle.
Et là, on tombe sur un os puisque aucune loi physique connue ne permet
de multiplier par 8 la masse de la Terre en 200 millions d'année. Il
faut donc introduire, quelque part dans le raisonnement, une loi
inconnue-et-inobservée-mais-ça-ne-veut-pas-dire-que-c'est-impossible.
Des gens de moindre talent pourraient penser, naïvement, que cette loi
inconnue peut être introduite à n'importe quelle étape du raisonnement
(jamais entendu parler de la télétectonique, la théorie qui dit que la
matière se téléportent directement des zones de subduction aux zones
d'expansion, par un mécanisme physique inconnu-et-inobservé-mais-ça-ne-
veut-pas-dire-que-c'est-impossible?), voir , comme 99% des
scientifiques du domaine (le talent est si rare!) qu'il pourrait
s'agir de lois parfaitement connues, juste mal appliquées dans le
raisonnement en question. Mais le génie de l'expansion, c'est de
s'être rappelé du principe implacable  "c'est pas en bas que ça
coince, c'est en haut"(*) et d'ainsi déduire, irréfutablement,
l'existence de l'extension. CQFD

--
C., spécialiste ès pipo-physique.

(*) C'est l'histoire d'un expansioniste routier, il arrive devant un
tunnel de 2m50 de haut avec son camion de 2m60; il tente de passer en
force mais son camion s'encastre dans le tunnel. Il est tout penaud,
quand l'un des automobilistes  bloqués derrière vient lui suggérer:
-"Dégonflez les pneus et ça passera.."
L'expansionniste le regarde d'un air hautain :
-"Visiblement vous ne connaissez le problème que très
superficiellement. C'est pas en bas que ça coince, c'est en haut!"
Au dernière nouvelle, il attend toujours l'expansion du tunnel...
« Modifié: février 21, 2010, 11:19:37 by Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 49
  • Latest: cybermax
Stats
  • Total des messages: 804
  • Total des sujets: 326
  • Online Today: 2
  • Online Ever: 57
  • (octobre 09, 2014, 06:30:06)
Membres en ligne
Users: 0
Guests: 1
Total: 1