?> La pièce à conviction ? Concept de "paranoïa des gouvernantes"...
* * *

Search

Nous agissons comme contrôle qualité externe et incorruptible.
Chacun peut nous faire des remontrances. Le devoir de résipiscence s'applique à tous.
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
novembre 20, 2017, 01:57:07

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

1 Invité, 0 Membres

Auteur Sujet: La pièce à conviction ? Concept de "paranoïa des gouvernantes"...  (Lu 2347 fois)

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 804
Est-ce la pièce à conviction ? Est-ce le "smoking gun" prouvant la complaisance des aliénistes débutants, envers la demande sociale inavouable des notables ? J'en ai le sentiment, mais cela mérite discussion. Il s'agit du concept de "paranoïa des gouvernantes".





En somme on décrit comme malades ceux et celles qui ont été exploités, trompés et martyrisés toute leur vie.
Mais on n'a pas un mot à dire sur ceux qui les exploitent et les persécutent.


Bibliographie à consulter (mais que je n'ai pas encore consultée) :

 Soins Psychiatr. 1982 Jun;(20):11-4.
    [Sensitive paranoia or "delirium of governesses"]
    Reynaud M.

The "Paranoia of Governesses" [Le "Délire de Gouvernantes"]. (Journ. de Psychol., Jan.–Feb., 1910.) Blondel, C., and Camus, P.
H. Devine
« Modifié: décembre 03, 2008, 08:46:28 by Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

 

Recent

Membres
Stats
  • Total des messages: 804
  • Total des sujets: 326
  • Online Today: 4
  • Online Ever: 57
  • (octobre 09, 2014, 06:30:06)
Membres en ligne
Users: 0
Guests: 1
Total: 1