?> Florian, et les fourmis Eocène de l'Inde.
* * *

Search

Nous agissons comme contrôle qualité externe et incorruptible.
Chacun peut nous faire des remontrances. Le devoir de résipiscence s'applique à tous.
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
décembre 15, 2017, 12:32:13

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

2 Invités, 0 Membres

Auteur Sujet: Florian, et les fourmis Eocène de l'Inde.  (Lu 1600 fois)

Jacques

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 805
Florian, et les fourmis Eocène de l'Inde.
« le: juin 26, 2011, 06:36:11 »
Le 26 octobre 2010, Florian Nachon nous a soutenu que :
Citation de: Florian Nachon
Florian écrivit dans l'article
news:1jqy2le.3pdf781gt453 0N%usenet@nachon.net

> > Pour ceux que çà intéresse, voici encore une jolie prédiction vérifiée
> > pour la théorie de Mantovani/Carey.
> >
> > Ce que dit la théorie: Il y a 50 Ma, la région entre Inde et Eurasie est
> > parsemée de petites mers épicontinentales connectées à différentes
> > époques, et possédant quelques zones d'expansion de type océanique.
> > Prédiction: L'Inde n'est pas un continent isolé, il n'y a pas d'espèces
> > endémiques et les espèces trouvées en Inde il y a 50 Ma, sont communes
> > au reste de l'Eurasie à la même époque.
> >
> > Ce que dit la tectonique des plaques: Il y a 50 Ma, L'Inde et l'Eurasie
> > étaient séparées par un océan de plus de 1500 km de large, l'Inde
> > s'étant détachée de Madagascar vers -70 Ma, et dérivant progressivement
> > vers l'eurasie.
> > Prédiction: L'Inde est un continent isolé depuis plusieurs dizaines de
> > millions d'années, où des espèces endémiques se sont développées à
> > partir d'espèces de Gondwana (et non de Laurasia).
> >
> > Résultats: il n'y a pas d'espèces endémiques d'insectes propres à l'Inde
> > à cette époque. Toutes les espèces identifiées sont des espèces trouvées
> > sur le continent eurasiatique à la même époque:
> >
> > <http://www.pnas.org/content/early/2010/10/14/1007407107.abstract?sid=e3
> > e6222f-f535-4d11-82f8-4dd4afd5a6ce>

C'est à dire dans l'article http://www.pnas.org/content/early/2010/10/14/1007407107.full.pdf
ou http://www.pnas.org/content/early/2010/10/14/1007407107.full.pdf+html
 En bas de page 3 se situe la phrase qui fait rêver Florian.
Ce que ce texte oublie de rappeler, est que l'Inde a été sujette à grosse extinction de masse à la jonction K/T, pour cause d'éruptions volcaniques gigantesques, ayant produit les trapps du Dekkan.

Ce golfe de Cambay est encerclé par les trapps, donc en pleine zone d'extinction massive fin Crétacé, transition KT. Ces trapps n'occupent plus que 500 000 km², mais on estime qu'ils en ont occupé le triple. L'érosion a enlevé la différence.

Alors de la faune endémique et insulaire, il n'en est pas resté des masses en Inde, après cela...

Plus l'impact météoritique Shiva, plus grand encore que celui du Yukatan, au large de l'Inde actuelle et de l'Arabie. Pas dû aider à la conservation de la faune endémique, celui-là.
http://www.astrobio.net/exclusive/1281/shiva-another-k-t-impact
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trapps_du_Deccan

 Le champ est resté libre pour la recolonisation de ce continent dévasté, par des espèces asiatiques via des arcs insulaires, aujourd'hui disparus par collision.


Citation de: Florian Nachon
> Ce travail n'est pas sans rappeler celui de Fisher qui ne comprenait pas
> > pourquoi les espèces de fourmis indiennes étaient semblables aux espèces
> > eurasiatiques, mais différentes de celles de madagascar:
> >
> > Fisher, B.L. 1996. Origins and affinities of the ant fauna of
> > Madagascar. In: Biogéographie de Madagascar. W.L. Lourenço (ed.), pp.
> > 457-465. Editions ORSTOM, Paris.
http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:010008486
http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/pleins_textes_6/colloques2/010008486.pdf
http://www.madadoc.mg/v02203_ORI.pdf

D'où il ressort que l'Océan Indien n'a jamais été franchissable par la faune endémique de Madagascar, ni dans un sens, ni dans l'autre.

Donc le présupposé de Florian que l'Océan Indien est juste une innovation récente produite par l'enflure terrestre, plouf...

Voici la paléogéographie de la période correspondant à ces fossiles Eocènes :

« Modifié: juin 26, 2011, 07:53:08 by Jacques »
La science se distingue des autres modes de transmission des connaissances, par une croyance de base : nous croyons que les experts sont faillibles, que les connaissances transmises peuvent contenir toutes sortes de fables et d’erreurs, et qu’il faut prendre la peine de vérifier, par des expériences

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 51
  • Latest: Stan
Stats
  • Total des messages: 805
  • Total des sujets: 326
  • Online Today: 4
  • Online Ever: 57
  • (octobre 09, 2014, 06:30:06)
Membres en ligne
Users: 0
Guests: 2
Total: 2